mardi 9 août 2011

DESIGN - 69, année érotique...

Dans la série du mobilier vintage, le siège culte surnommé "La Mamma", en est selon moi la pièce maîtresse. Le fauteuil Up 5 de l'architecte et designer italien Gaeteno Pesce (1969) illustre bien cette série Up (qui renaît en 2000) de meubles des années 50 qui viennent meubler nos salons contemporains. Faisant partie de la série des « Up Armchairs » (composée de 7 sièges anti-conformistes dont le Up 7 en forme de pied de statue XXL qui donnait l'impression de s'asseoir sur le pied du David de Michel-Ange), les deux éléments étaient vendus sous vide dans un sachet. Après une vingtaine de minutes, le siège atteignait son volume finale grâce à une réaction chimique au contact de l'air (ce qui n'est plus le cas aujourd'hui car le processus de gonflage nécessitait l'utilisation de gaz fréon, désormais interdit). Baptisé "La Donna", ce fauteuil aux formes féminines généreuses est le plus célèbre de la série. On s'y assoit comme dans le giron maternel !


« La petite histoire » du fauteuil UP 5 « La Mamma »
Ces formes, ces courbes, cette sensualité... C'est bien d'un fauteuil dont il s'agit, mais pas n'importe lequel : La Mamma !
Ce ne pouvait être que l’œuvre d’un italien : Gaetano Pesce célèbre architecte et designer. Il a toujours pris du plaisir à créer des objets originaux et amusants. Ses fauteuils toujours pleins d’humour s’inspirent des formes humaines et animales. Peintre et sculpteur, Gaetano Pesce est un artiste complet. En 1969 il crée le fauteuil UP5, connu sous le nom de "La Mamma". Ce fauteuil a été produit en série très limitée. Aujourd’hui il en reste quelques exemplaires dans les musées comme Beaubourg. Long d’un mètre 37, large d’un mètre 17 et haut de 92 cm, l’UP5 ou la Mamma est constitué de mousse de polyuréthane moulée recouverte d’un tissu en stretch. Le fauteuil la Mamma est fait de deux parties. L’UP5, le fauteuil sur lequel on s’assoit et l’UP6, la petite boule qui sert de repose pied. Certains voient celle-ci comme un boulet attaché au fauteuil. D’autres y voient une métaphore de la relation mère-fils. Libre à chacun de l’interpréter ! En tout cas ce fauteuil représente la vision de la femme et de la mère, des seins opulents, une nature généreuse, Anita Ekberg, Fellini, bref c’est toute l’Italie sur laquelle on est assis ! - Arte-tv/fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire