dimanche 24 juillet 2011

LIVRE - "Apocalypse bébé" de Virginie Despentes - 2010 - Grasset

"Apocalyspse bébé" est un roman sombre et violent, triste et tendre à la fois. Entre Paris et Barcelone, l'auteure dresse un tableau noir de la société et n'épargne personne. Entre énigme policière et romance lesbienne, c'est le récit d'histoires individuelles et d'une société telle qu'elle peut exister avec la drogue, le sexe, la violence, et le tragique ou insignifiant destin de ses personnages: une adolescente énigmatique et perdue, une détective sans talent, une lesbienne volcanique, un père écrivain sans relief, une mère ancienne beurette de banlieue.... La réalisatrice et romancière, Virginie Despentes, 41 ans, a remporté avec ce roman le Prix Renaudot (2010). 


Avec "Apocalypse bébé", l'auteure de "Baise-moi" déploie le grand jeu : thriller, road-movie, peinture sociale, chronique sexuelle... Un feu d'artifice !"


"Quatre ans après le féministe -et rafraîchissant ! - « King Kong théorie », Virginie Despentes revient avec « Apocalypse bébé » édité chez Grasset. Ce roman coup de cœur de la rentrée littéraire de Rue89 reprend « Baise-moi », la maturation en plus"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire